• Directeur de « 69 Nord Sommarøy Outdoor Center »
  • Guide de haute mer et guide naturaliste
  • Conférencier
  • Consultant en navigations, expéditions, voyages, évènements, tournages films ou documentaires polaires.
  • Membre du « Yacht Committee » de l’AECO
  • Auteur du livre « La voie des glaces » Editions Transboréal 2001
  • Auteur du documentaire « La route du Pôle » de C. Neurisse (52′, Yenta Prod / Arsenal Prod / Image Plus)
  • Auteur de la série documentaires 4×52′ « L’Odyssée climatique du Southern Star » de Thierry Robert (Injam Prod / Planête Thalassa / Cinaps TV/ 2009)
  • Auteur du documentaire « L’ALLEE DES GLACES » 52′ de Frédéric Jouve (Kissthesea & Theorem / 2011)

 

Présentation par Michel Janssens

Skipper en école de croisières depuis l’age de 19 ans, Olivier a quitté la France à 23 ans pour sillonner la planète à la voile. Sa passion conjuguée de la mer, de la montagne et des espaces vierges l’a conduit tôt en zones polaires où il s’est installé. Il est le premier skipper français a avoir réalisé la traversée de l’Océan glacial arctique à la voile.
Tour à tour en Patagonie, Terre de feu, Alaska, Canada, Sibérie, Groenland, il est désormais établi à Tromsø au nord de la Norvège. Son insatiable passion pour le septentrion lui offre le privilège de rester ouvert et curieux au monde qui l’entoure et d’apprendre chaque jour davantage de ces régions réputées hostiles dont il a su faire son terrain de jeu.

Olivier savait à quinze ans que sa passion de la voile orienterait sa vie.

A dix huit ans, un programme de navigation intensif l’oblige à décrocher son bac en candidat libre.
Poussé par l’appel des grands espaces, il quitte la France à vingt trois ans après avoir obtenu ses diplômes d’éducateur sportif et avoir suivi des cycles d’études à l’institut nautique et océanographique ainsi qu’en architecture navale.

L’Amazonie sera sa première grande terre d’aventure qu’il découvrira en trimaran et en kayak. L’Enfer vert, le mal nommé, sera pour Olivier un terrain de prédilection lui permettant d’acheter son premier bateau de voyage en un clin d’œil. Pendant deux ans, il raccroche, à Kourou, sa casquette de capitaine pour coiffer celle d’homme d’affaires et redressera avec succès trois sociétés en difficultés financières. Pendant cette période, ses loisirs seront employés à l’observation des derniers caïmans noir dans les marais de Kaw ou à remonter en pirogue les grands fleuves à la découverte des indiens d’Amazonie.

Un voyage de deux ans et demi autour d’Amérique du Sud, dont une année passée à explorer les canaux de Terre de Feu et de Patagonie, lui permet de réaliser que les déserts glacés sont ceux qu’il apprécie le plus. C’est curieusement dans les Grenadines qu’à trente ans, Olivier établira son camp de base pour ces futures expéditions. Dès lors, il n’aura de cesse de pointer son étrave vers les régions polaires revenant trois mois par an seulement dans les Grenadines. L’Alaska et la Colombie Britannique deviendront pour plusieurs années son terrain de jeu privilégié.

A 39 ans, il revient en Europe par le Passage du Nord-Ouest (Transarctique 1999) et devient ainsi le premier skipper français à traverser l’océan Glacial arctique à la voile. Depuis, il est installé au nord du cercle polaire arctique, à Tromsø en Norvège ou il a crée 69 NORD.

pendant 15 ans depuis son camp de base norvègien, Olivier appareille chaque été pour des campagnes polaire participatives ou les clients sont impliqués dans la marche de « Southern Star » son voilier polaire et compagnon de grand large. Spitsberg, Islande, côtes Est et Ouest du Groenland, Canada, Alaska ont vu pointer l’étrave du grand sloop. Ainsi, en 2008/2009, 100 équipiers amateurs vont se relayer pendant un an sur l’expédition « Around North America » au cours de laquelle « Southern Star » franchi le passage du Nord-Ouest (2ème victoire sur ce passage pour Olivier qui devient après le canadien Henry Larsen le deuxième homme a franchir deux fois le passage à bord d’un voilier). Le vrai challenge était de donner rendez-vous dans le passage du Nord-Ouest aux équipiers pour les rotations d’équipage afin que les étapes soient compatibles avec les vacances de chacun. Un défi relevé haut la main à Pond Inlet, Gjoa Haven, Tuk et Point Barrow ainsi que sur l’ensemble des 21 étapes de l’expédition.

En 2015, nouveau virage, Olivier crée le « 69Nord Sommarøy Outdoor Center » pour accueillir avec la même philosophie une clientèle nature qui a conscience du vrai luxe que représentent l’espace, le silence et le temps.

Après dix sept années de voyages et d’expéditions dans les coins les plus reculés de la planète, je suis revenu en Europe à l’issue de la « Transarctique 99 ». Le fait d’avoir été le premier skipper français à traverser l’océan Glacial arctique à la voile m’a permis de rencontrer beaucoup de monde et de recevoir un important courrier des lecteurs. Beaucoup désiraient partager mon expérience de ces régions. C’est pour répondre à leurs demandes que j’ai ouvert 69NORD. Ce grand virage dans ma carrière basé sur le partage d’une passion, m’a permis de mesurer le chemin parcouru depuis l’âge de 10 ans ou je plongeais des heures dans mon atlas pour organiser des expéditions imaginaires.Olivier Pitras